Aller au contenu

Microprix

Photo

Le Pinstriping Part 3


Aucune réponse à ce sujet

#1 Elflammeur

Elflammeur

    Crabouilleur

  • Ancien Modo
  • 18 244 messages
  • Localisation:une grotte calcaire Girondine
  • Interets:une p'tite nenette de 7 ans et sa mère, mon fils, mon jardin, ma maison, et ..... OD " pinstriping"

Posté 17 août 2007 - 14:20

LE PINSTRIPING Part 3


5-1er tracé d'une ligne courbe



Il est bien évident que nous ne reprendrons pas la préparation de la peinture et du pinceau que vous maîtrisez maintenant à la perfection. Il en est de même pour le trempage et le palletage que vous pouvez retrouver (pour mémoire) au chapitre 3.

Même procédure pour la pose de la main et le démarrage du trait ... la différence se situe dans l'orientation de la main. Le principal, dans un tracé vertical, est de positionner sa main dans l'axe du trait que l'on veut faire.
Ce tracé se doit d'être imaginaire, mais pour l'exemple , Caza à tracé un axe qui vous permettra de voir et d'imaginer comment procéder.

Image IPB


Lorsque vous tracez un trait, il faut regarder la pointe du pinceau et la peinture déposée afin de pouvoir contrôler l'état du trait.
C'est la main qui dirige le mouvement du pinceau et c'est l'oeil qui dirige la main, en lui disant ce qui ne va pas pendant le tracé.

Alors maintenant que le 1er trait est fait, il faut recommencer ... hé oui !!! et faire de l'autre coté !!! :good:

Sur la photo suivante, vous pouvez encore mieux voir le mouvement de la main.

Image IPB


Il est temps d'analyser votre travail ...

"Sur cette courbe, voilà un bel exemple de trait fait par à coups, pour la photo, je suis obligé d'arrêter mon mouvement et de redémarrer mais pendant le temps d'arrêt la peinture continue à se déposer ce qui donne un très vilain trait à largeur variable ..... beurk !!!"

voici un petit récapitulatif de ce à quoi peu ressembler votre trait

Image IPB


le n° 0 : bon
le n° 1 : tracé par accoups
le n° 2 : pas assez de peinture cas n°1, le trait est trop fin par rapport à la taille du pinceau
le n° 3 : pas assez de peinture cas n°2, des poils se décollent de la lame et laissent des traces parasites à l'extérieur du trait
le n° 4 : trop dilué, le trait est trop gros. plus la dilution est importante plus le pinceau à tendance à déraper, la peinture perd son accroche donc difficile de controler le pinceau dans une ligne courbe

A vous d'analyser vos traits pour pouvoir corriger vos défauts !!!!! et comme d'habitude à la fin du travail ... nettoyage, essuyage, séchage, huilage, stockage.

6-dessin une couleur trait par trait



Pour ce chapitre, vous allez pouvoir jouer de la roulette, la souris se contentera de monter et descendre au rythme de vos yeux et votre cerveau va enfin pouvoir se reposer quelques instants histoire de mieux vous donner envie par la suite de jouer du pinceau.

Croyez bien que ce sera plus compliqué que le jeu du mulot, mais souvenez vous qu'avant de prendre la souris pour votre menotte, vous aviez une peur terrible de celle-ci, dites vous que ce bout de pinceau n'est pas plus sorcier que votre souris.

Enfin, j'dis ça ...j'dis rien. Caza .... à toi ;;)

Le maître va maintenant vous montrer comment donner naissance à un dessin et le faire évoluer.

Image IPB


N'oubliez pas de palletter votre pinceau entre chaque trait .

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB


Nous voici arrivé en 26 photos au dessin terminé comme vous pouvez le voir ci-dessous. Pour élargir le champs d'action, Caza vous propose un piste de finition avec une seconde couleur.

Image IPB


Passer directement à la partie 4
Image IPB




1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 1 guests, 0 anonymous users