Aller au contenu

Microprix

Photo

Le Pinstriping Part 1


Aucune réponse à ce sujet

#1 Elflammeur

Elflammeur

    Crabouilleur

  • Ancien Modo
  • 18 244 messages
  • Localisation:une grotte calcaire Girondine
  • Interets:une p'tite nenette de 7 ans et sa mère, mon fils, mon jardin, ma maison, et ..... OD " pinstriping"

Posté 17 août 2007 - 14:16

Bonjour à tous,

Depuis quelques semaines maintenant, nous vous avions parlé sur ce post de l'article que nous étions en train de préparer avec Caza .

Aprés avoir fait un énorme travail de décomposition et de montage, nous voici enfin prêt à vous proposer une méthode de travail pour évoluer à travers un art different.

Cet article est encore en cours de montage. Même si Caza, de son coté a pratiquement fini sa partie de travail ( la plus importante ), j'ai pour ma part pris du retard, :oops: mais je vous propose de décomposer celui ci en dehors des châpitres, en plusieurs parties.

Afin de conserver cet article lisible dans son intégralité sans avoir de commentaire entre chaque partie, celui-ci est bloqué et un autre post est à votre disposition pour poser toutes les questions que vous voudrez

Caza, en premier lieu et moi en second, nous efforcerons de répondre avec un complément de photos explicatives.

C'est l'ensemble de l'équipe qui se joint à moi pour remercier Caza pour son énorme investissement et ce don de soit qui le caractérise.

Il est bien entendu que cet article est la propriété de Old-Droppers et de Caza et que toutes copies ou diffusion sur un autre support ne pourrait être fait sans l'accord de l'une des deux parties .


Bonne lecture et au travail.

Image IPB


LE PINSTRIPING Part 1


Nous étions pourtant presque tous persuadé que le "pinstriping" n'était que l'héritage de Kenneth " Von Dutch" Howard (cf. article : Von Dutch) et pourtant...

Image IPB


Alors que le maître à transformé un simple filet de peinture en discipline artistique, c'est une multitude de passionnés qui vont prendre sa suite et appliquer cette voie d'un nouveau genre.
Que pourrait on en conclure ? Peut être que le pinstriping est au delà de la culture, une expression supplémentaire d'un art qui ne se limite pas à ce que nous avons connu jusqu'a maintenant.
Alors pourquoi faire un article "formateur" sur quelque chose qui touche à l'art et donc l’imagination ? Peut être justement pour donner à d'autre l'envie de voir en cette matière, une autre forme d'expression .

C'est ce qu'a fait Caza. Tout d'abord attiré par la marginalité de la custom culture, c'est seul, qu'il a apprit à tirer des lignes et à tester ses essais à travers sa bande de potes à la fois juge et cobaye . Mais au delà de cet aspect, c'est aussi quelqu'un qui à envie de voir les gens avancer et pas forcement dans un sens strict et appliqué .

Sur cet article, nous vous demandons une fois de plus de ne pas vous contenter de « matter » les photos.
Accompagner l'image aux textes à son importance dans le sens ou Caza explique chacune de ses manipulations, ce qui vous permettra de comprendre pourquoi telle ou telle action fonctionne ou pas ....

Nous allons vous proposer une démarche différente de ce que vous avez pu voir jusqu'à maintenant, que ce soit à travers l’excellent travail d'Etienne , ou même de Djoce, Jean do, El Cheapo, et bien d’autres . Caza quand à lui tient à préciser que son travail n’est inspiré que de sa propre vision de son art et ne considère en rien détenir la vérité, mais seulement une expérience qui lui est propre.
Cet Article va se décomposer en 9 parties .

1 - le matériel : ICI


2 - la prise en main


3 - 1er tracé d'une ligne droite verticale


4 - comment finir 1 trait proprement


5 - 1er tracé d'1 ligne courbe


6 - dessin 1 couleur trait par trait


7 - dessin plusieurs couleurs étape par étape


8 - comment fait il un dessin


9- les différents types de pinceaux , leurs fonctions

Maintenant que nous vous avons posé les principaux critères de cet article , nous allons pouvoir songer à passer à l'action ( en clair Ludo, ferme là, Caza au taf ... :D :D :D )

Tous ceux qui, déjà sont des artistes en herbe savent que la base de tout travaux est gouvernée par la lumière, la lumière sera toujours un des éléments les plus important pour ce genre de taf. Demandez aux photographes et autres peintres ce qu'ils en pensent. Travailler dans une ambiance sombre, donne des résultats sombres et plutôt négatifs.

1 - le matériel



Caza et moi même, vous conseillons déjà, pour vous entraîner de trouver un endroit clair et lumineux. Pour ce qui est du matériel, il faudra vous accompagner de :

* De la peinture ( ici , de la one-shot )

* Du diluant ( pour nettoyer les outils )

* 1 tournevis ( pour ouvrir le pot de peinture )

* 1 mélangeur ( pour mélanger la peinture , moi c'est un bout de tige alu !!! )

* 1 pinceau ( ici 1 Mack série 10 taille 0 )

* 1 plaque ( pour travailler le pinceau dans la peinture , j'utilise 1 plaque d'alu recouverte de papier alu alimentaire , 1 vieille revue ou catalogue en papier glacé fait aussi l'affaire )

* 1 chiffon (pour essuyer les outils )

* 1 cadre vierge

Image IPB


Peut être vous demandez vous où trouver tout ce matériel ? bien évidemment, nous ne vous diront pas d'aller chez brico truc pour l'alu ou dans votre super-marché pour les ciseaux etc ... :rolleyes:

Par contre, ça en intéressera peut être quelques uns d'entre vous de savoir où vous pouvez trouver la peinture et les pinceaux en poils d'écureuil ? Pour cela, passez chez STDS.

Il est toutefois nécessaire d' ajouter que si l'on commande sa peinture aux États-Unis les prix sont plus bas mais ce type de produit est classé "hazardous material " ( produits inflammables ) et sont soumis à 1 surtaxe qui fait très mal ajoutée aux frais de port + frais de douanes. Au final la note est hyper salée ... c'est vous qui voyez.


Passons maintenant à la seconde étape.

2 - la prise en main



Tout d'abord, il faut comprendre son pinceau.

Sa Forme : les poils sont assemblés en forme de lame de couteau

Image IPB


La réserve de peinture se trouve dans la partie épaisse de la lame de poils. Et la partie traçante se trouve dans la partie fine de la lame , celle taillée en biseau .

La longueur des poils donne une grande réserve de peinture et la souplesse des poils donne une bonne maniabilité .

La pointe du pinceau doit être claire, c'est à dire qu'aucun poil ne doit dépasser ( 1 coup de lame de rasoir sur ceux qui dépassent , il faut faire attention de ne pas trop couper sinon le pinceau est "out" , donc juste les 2 ou 3 petits poils rebelles )

Image IPB


Le graissage ( Preservative Oil ou de la vaseline ) du pinceau lors des "standby" est important pour sa longévité, par contre, il est aussi important de dégraisser et nettoyer ( White Spirit ) celui-ci avant de l'utiliser .

Ci-dessous , vous pouvez constater la différence entre le pinceau graissé ( à droite ) et celui prêt pour travailler ( à gauche)

Image IPB


Il est temps maintenant de sentir la matière, ce pinceau, si petit, comment le tenir en main ? Par expérience, deux doigts suffiront, en effet, le pouce et l'index tiennent le pinceau pendant que l'auriculaire et le majeur servent d'amortisseur et de guide. Pour l'annulaire, contentez vous de le ranger au placard ... :oops:

Allez, place aux photos, bien plus explicites que moi .

Image IPB


Maintenant que vous avez le matériel et que vous avez pris en main ce fameux pinceau court, il va falloir comprendre et analyser la peinture 1-shot.

Image IPB


Qu'est ce qui fait la différence avec les autres ?

Image IPB


La peinture one-shot est "mono composant", c'est à dire qu'elle sèche à l'air , sans durcisseur .

Elle possède un très haut pouvoir couvrant grâce à sa forte concentration en pigments, elle se dilue avec du white-spirit ou du diluant pour peintures synthétiques .

Elle offre une très large gamme de couleurs ( le nuancier présenté ci-dessous ne regroupe pas toutes les teintes existantes , voir les liens fournisseurs )

Image IPB


Allez, passons aux choses plus sérieuses, il va falloir maintenant utiliser la matière, la sentir, apprendre à aimer cette odeur et connaître la sensation du prolongement de la main vers le pinceau puis la peinture, pour finir sur le filet que l'on va tracer.

Pour cela, il reste une étape importante de ce chapitre : la préparation de la peinture.

On pourrait imaginer prendre le pot de peinture et le secouer comme un prunier, en pensant effectivement bien mélanger la peinture. Vous allez pouvoir voir sur les photos suivantes que cette pratique peut comporter des inconvénients qui en finalité pourrait vous coûter assez cher par simple gaspillage .

Et puis, il faut bien justifier l'utilisation de ce bout de ferraille tortilloné, fabriqué par Caza en personne... :D

Il n'en reste pas moins qu'il est important de bien mélanger la peinture et pas n'importe comment .

Caza a choisi de suivre sa propre ligne de conduite, celle-ci ne reste qu'un conseil, à chacun d'en tirer la leçon.

Dixit CAZA:

MA REGLE A MOI C'EST : " pour faire un travail propre , utilises des outils propres ...et soit propre dans tes gestes ...!!!"


Image IPB


Il y a une autre méthode qui consiste à secouer énergiquement le pot fermé ...

Malheureusement, nous ne pouvons vous conseiller cette façon de faire . Au fur et à mesure du temps, la peinture s'accumule sur le couvercle et empêche l'étanchéité et sèche l'ensemble du pot.

Voici le résultat de cette pratique.

Image IPB


Si jamais vous aviez des doutes sur le gain en temps et en argent lors du mélange de votre peinture, voyez plutôt ci-dessous le résultat, en sachant qu'au final le niveau est le même entre les deux pots. A vous de choisir ;;)

Image IPB


Maintenant que la peinture est prête, que le pinceau est propre, il est temps de ressentir le plaisir du pinstripeur.

Image IPB


Cette 1ere partie d'article est la propriété de Old-Droppers.com et de Caza .


Passer directement à la partie 2
Image IPB




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users